AMI : surveillance et évaluation de l'état des milieux aquatiques continentaux, littoraux et marins

Cet AMI est destiné à toute entité publique ou privée intéressée pour soumettre un projet d’action en matière de surveillance et d’évaluation de l’état des écosystèmes dulçaquicoles, littoraux et marins. Il concerne également l’évaluation des activités humaines et des pressions qu’elles génèrent en réponse aux directives européennes Directive Cadre sur l’Eau, Habitats Faune Flore et Oiseaux, Stratégie pour le Milieu Marin. Une attention particulière est accordée à la cohérence inter-directives.

Ces projets doivent répondre à un besoin ou à un groupe de besoins identifiés dans le recueil « Développements en matière de surveillance et d’évaluation de l’état des milieux aquatiques continentaux, littoraux et marins dans le cadre des directives européennes » qui a été réalisé par l’Agence avec l’appui du ministère en charge de l'environnement (DEB) et des instances impliquées dans la mise en œuvre de ces directives.

L’enveloppe globale envisagée du présent appel à manifestations d’intérêt est d’environ 1 500 000 euros TTC. Quinze à vingt projets pourraient être retenus.

Calendrier

Jusqu'au 03/11/19 (minuit heure Paris) : dépôt des dossiers de candidature.
A partir du 04/11/19 : sélection des projets (analyse technique et priorisation des projets)
Après examen du dossier, l’AFB pourra demander que celui-ci soit complété ou précisé sur certains points afin de mieux garantir son adéquation aux besoins, au choix des soumissionnaires.
A l’issue de la phase précédente (escomptée à partir du 31/05/2020) : accord de financement et contractualisation avec un début des projets à prévoir à partir de début juin 2020.

Plus d'information sur le site de l'AFB