Des insectes bio-indicateurs pour les zones humides

L’inventaire des coléoptères aquatiques complète l’étude typologique de neuf mares situées dans les sites Natura 2000 de la forêt de Boscodon (Hautes-Alpes) et de la plaine du Bourg d’Oisans (Isère).
Avec des tailles relativement modeste, les mares sont des écosystèmes qui restent particulièrement sensibles aux modifications de leur environnement, qu’elles soient d’origine naturelle ou anthropique.
 
Les coléoptères aquatiques offrent une diversité d’espèces particulièrement remarquable, estimée à près de 450 espèces en France continentale. Parmi celles-ci, on retrouve des espèces très spécialisées et fragiles, d’autres très communes et bonnes colonisatrices, qui rend très pertinente leur prise en compte pour l’étude des mares, ils forment ainsi un groupe précieux permettant de caractériser l’état de santé de ces milieux : on parle d’espèce «bio-indicatrice».
 
Retrouvez toutes les informations sur le site du Parc national des écrins