Les nouveaux sites Ramsar des Hauts de France

La tenue du 9e Séminaire Ramsar, du 18 au 20 octobre 2017, est l'occasion de faire un point sur la labellisation effective ou à venir de nouveaux sites français au titre de la Convention sur les zones humides d'importance internationale (Convention de Ramsar), plus couramment appelés : sites Ramsar. Plusieurs de ces sites, nouvellement labelisés ou candidats, se situent dans la région des Hauts de France. 

Depuis le début de l'année, 3 sites ont été désignés officiellement au titre de la Convention de Ramsar : le Marais Breton, Baie de Bourgneuf, Ile de Noirmoutier et Forêt de Monts (zones humides littorales) à l'occasion de la Journée mondiale des zoens humides en février 2017, les Etangs de Salses-Leucate (Lagune méditérranéenne) au début de l'été 2017 et les Marais de Sacy (Tourbières alcalines) tout récemment. Les informations communiquées lors du 9e Séminaire Ramsar sont l'occasion de faire un point sur les zones humides continentales et de vallées alluviales labellisées ou en cours de labellisation en 2017.

Les Marais de Sacy viennent s'ajouter aux sites déjà présents dans la région des Hauts-de-France : le Marais Audomarois et la Baie de Somme. Ces 3 sites sont amenés a être rejoints par d'autres sites remarquables qui ont engagés des démarches pour demander le label Ramsar. 

Source : MTES - 2017

Les marais de Sacy

Le site des marais de Sacy (Oise), ont été labellisés, lundi 9 octobre 2017, au titre de la Convention de Ramsar pour les zones humides. Il s'agit du 47e site Ramsar français. La désignation de ce site vient récompenser sa richesse écologique en termes d’habitats et d’espèces, et les actions de préservation et de gestion durable engagées depuis plusieurs années par les collectivités et acteurs locaux.

Les marais de Sacy s'étendent sur 1073 hectares repartis sur 7 communes et sont constitués d’habitats spécifiques des fonds de vallée, devenus rares, et comptent parmi les plus beaux représentants de ce type de milieux au niveau national. Ils abritent un nombre exceptionnel d’espèces rares et menacées :

  • des espèces animales : le campagnol amphibie, l’anguille européenne et plusieurs espèces d’oiseaux, invertébrés, odonates et batraciens ;
  • des espèces végétales : 53 espèces de plantes ayant un intérêt patrimonial parmi lesquelles 18 sont protégées au niveau régional.

La labellisation vient aussi récompenser un partage des usages remarqueables : pâturage non intensif et la chasse traditionnelle, menés en coopération avec les propriétaires aident à maintenir les caractéristiques écologiques du site, qui en font une étape importante pour les oiseaux migrateurs. 

L’hydrologie du site est également intéressante. Il fournit en effet de l’eau pour l’agriculture et de l’eau potable pour plus de 25 000 personnes avec certains secteurs alimentés depuis le nord par des eaux souterraines riches en carbonate de calcium et d’autres, depuis le sud, par les pluies riches en sulfate.

- Valorisation du site des marais de Sacy par le Ministère en charge de l'environnement

Les Vallées de la Somme et de l'Avre

Le fleuve Somme est à l’origine d’un vaste réseau de zones humides, formant avec l’Avre, la plus vaste tourbière alcaline du nord de l’Europe sur plus de 20 000 hectares. Candidat déclaré en 2016, le site des Vallées de la Somme et de l'Avre attend sa labellisation en tant que site Ramsar. Le Groupe national Zones humides (GNZH) sera consulté, dans les semaines à venir, pour emettre un avis sur cette labellisation. Le site des Vallées de la Somme et de l'Avre pourrait devenir le 48e site Ramsar français, probablement en fin d'année 2017, si l'avis du GNZH est favorable.

Les Vallées de la Scarpe et de l'Escaut

Porteur de la candidature du site des Vallées de la Scarpe et de l'Escaut, le Parc naturel régional Scarpe-Escaut vient d'organiser un voyage d'étude afin de parfaire la connaissance du label Ramsar et mieux en visualiser les retombées. Une délégation d'élus et de techniciens du PNR, des EPCI du territoire et des partenaires s'est déplacée les 2 et 3 octobre 2017 sur le site labellisé du Marais Vernier et vallée de la Risle maritime (Eure) sur le site candidat de la Vallée de la Somme et de l'Avre (Somme).

Ce voyage d'étude, organisé par le Parc naturel régional Scarpe Escaut en partenariat avec le Conseil départemental de la Somme, la Communauté de communes Roumois Seine et le Parc naturel régional des Boucles de la Seine Normande, a donné lieu à des échanges riches et constructifs sur les modalités et les atouts du label Ramsar. Dans ces départements, la valorisation des zones humides a en effet engendré de nombreux bénéfices auquel la Vallée de la Scarpe et de l'Escaut pourrait également prétendre avec l'obtention du label international : valorisation touristique des paysages et du patrimoine naturel, préservation et mise en valeur des milieux humides, maintien d'une agriculture durable et d'un patrimoine historique et culturel local… le tout basé sur une mobilisation de l'ensemble des acteurs (élus, associations professionnelles, offices du tourisme, propriétaires et acteurs cynégétiques, …).

La démarche engagée pour faire labelliser le site des Vallées de la Scarpe et de l'Escaut est officiellement lancée depuis mai 2017. La consultation locale est en cours et devrait prochainement déboucher sur la constitution d’un comité de suivi spécifique au site. 

- Pour en savoir plus sur cette démarche : Mathilde Bouret - PNR Scarpe-Escaut

Pour en savoir plus

- Site de la Convention de Ramsar

- Portail national d'information sur les zones humides

- Site internet du Ministère en charge de l'environnement