Mise en ligne d'un site web sur le génie végétal pour la protection des berges de cours d'eau

L'IRSTEA a mis en ligne un site internet consacré au génie végétal pour la protection des berges de cours d'eau. Ce site, financé en partie par l'Agence française pour la biodiversité, vise la promotion et la diffusion de l'avancée des connaissances du génie végétal.

Ce site s'inscrit dans la continuité du projet Géni’Alp au cours duquel les chercheurs d’IRSTEA ont travaillé à évaluer les capacités d’accueil et de développement des biodiversités animales et végétales, sur les berges de cours d’eau aménagées. 

Les berges des cours d'eau, un milieu humide riche

Les berges de cours d’eau constituent des milieux d’interface qui accueillent une grande biodiversité floristique et faunistique. Ces milieux remplissent également un grand nombre de fonctions écologiques, comme les fonctions de corridor, de dépollution, d’ombrage, récréatives.

L’anthropisation croissante de ces milieux mène fréquemment à leur stabilisation avec des techniques de protection de berges allant d’ouvrages purement minéraux et uniquement constitués de béton ou d’enrochement, jusqu’aux ouvrages de génie végétal entièrement constitués de matériaux vivants et biodégradables (boutures, géotextiles, pieux…). Enfin, certains ouvrages sont dits « mixtes » et associent matériaux minéraux (enrochements, grillages…) et vivants.

Afin d'assurer une meilleure connaissance et promotion du potentiel de ces milieux de manière à contribuer à leur bon état écologique (accueil de la biodiversité, résistance aux espèces exotiques envahissantes, rétablissement des fonctions écologiques); mais aussi de présenter les différents types d’aménagement de berges de cours d’eau, et notamment les techniques de génie végétal, ainsi que leur effet sur la biodiversité, vous pourrez trouver sur ce site : 

  • les nouvelles connaissances concernant notamment l'évaluation, la conservation et la promotion de la biodiversité sur les berges de cours d’eau aménagées depuis les macro-invertébrés benthique jusqu’aux plantes en passant par les coléoptères. 
  • les résultat de nouvelles recherches, notamment sur la résistance mécanique des ouvrages de génie végétal ou leur fonction de corridor écologique.    

Pour en savoir plus

- Consulter le site internet genibiodiv.irstea.fr

- Site internet de l'IRSTEA