Un "Havre de paix" pour les loutres au Lac d'Aydat

Le Syndicat Mixte des Vallées de la Veyre et de l'Auzon (SMVVA) travaille depuis de nombreuses années à la réhabilitation de plusieurs zones naturelles autour du Lac d’Aydat en Auvergne. L’une des dernières actions en date, est l’engagement de la partie zone humide du Lac dans le programme « Havre de paix pour la loutre » piloté par la Société française pour l'étude et la protection des mammifères (SFEPM).

La Veyre, le lac d'Aydat et sa zone humide

Le lac d’Aydat est le plus grand lac naturel d’Auvergne avec une superficie d’environ 60 hectares. Lieu de nombreuses activités récréatives et touristiques (pêche, baignade surveillée, randonnée, nautisme), le lac est malheureusement réputé pour l’accélération de son eutrophisation.

Diverses actions ont été entreprises, dès 2006, par le SMVVA sur la Veyre, rivière alimentant le Lac d’Aydat et ont permis de retrouver une certaine qualité de l’eau, comme en témoigne la présence de loutres d’Europe dans le secteur :

Photo : La zone humide du lac d'Aydat © SMVVA - Aurélien MATHEVON

Le « havre de paix » du Lac d’Aydat

La loutre d’Eurasie (Lutra lutra) est très présente sur le site du Lac d’Aydat, le long de la Veyre, mais aussi le long des zones humides périphériques, où elle peut venir chasser des poissons, des écrevisses de Californie (Pacifastacus leniusculus), des écrevisses américaines (Orconectes limosus) ou des amphibiens.

Afin de conforter les individus déjà observés et favoriser un renforcement de la population sur le secteur, le SMVVA a donc décidé de s’engager pour le maintien de l’espèce dans et autour du lac en créant un « havre de paix » pour les loutres. Les individus observés étant revenus naturellement sur le site, les engagements concernant la gestion du site ne comprennent pas d'actions particulières pour le moment. Les visiteurs du site sont informés de la mise en place du havre de paix par l’intermédiaire de panneaux.

 

Photo : © Aurélien MATHEVON

   

 

 

 

 

 

 

 

 

 

A gauche : Panneau créé par la SFEPM pour signaler les "Havre de paix pour la loutre"

A droite : Panneau à l'entrée de la zone humide du lac d'Aydat © SMVVA–Aurélien MATHEVON

Le programme « Havre de paix » Loutre d’Europe

Dans le cadre du Plan national d’action en faveur de la loutre d’Europe, la SFEPM pilote un programme destiné à tout propriétaire, privé ou public, de parcelle traversée ou bordée par un cours d’eau, un plan d’eau ou une zone humide, quelle que soit sa taille, y compris en milieu urbain, pour y créer un Havre de Paix.

Il s’agit pour le propriétaire du site de signer, avec la SFEPM et les associations relais une convention, de durée illimitée, pour la gestion du site dans laquelle sont listés les engagements de chacun, ainsi que les activités conseillées, réglementées, déconseillées ou à exclure. Les associations relais apportent informations et conseils au propriétaire.

Ce programme concerne actuellement les régions : Normandie, Bretagne, Pays-de-la-Loire, Centre-Val-de-Loire, Nouvelle Aquitaine, Occitanie, Provence-Alpes-Côte d’Azur, Rhône-Alpes-Auvergne, Bourgogne-Franche-Comté et l'ex-Champagne-Ardenne.

Pour en savoir plus

Reportage de France 3 Auvergne sur le dispositif

Site du Syndicat Mixte des Vallées de la Veyre et de l'Auzon

Site de la Société française pour l'étude et la protection des mammifères

Contact

Aurélien MATHEVON - Technicien rivières SMVVA
Syndicat Mixte des Vallées de la Veyre et de l'Auzon (SMVVA)
13 rue Principale 63 450 Saint Saturnin
Ligne standard : 04 73 39 04 68